Yoga d’inspiration tibétaine

 

Élève de Maurice Daubard; dans la discipline de toumo

Je vous présente aujourd’hui cette discipline et sa valeur.

Une vraie belle occasion d’Être……

Mon experience….

Les premières fois demandent beaucoup de concentration et de force d’intention dans la démarche.

Par ailleurs; dans ma situation; une violence intense a fait surface après mon premier bain. Loin de connaître son origine. Après plusieurs stages je peut dire que les réactions suite à ce premier bain sont parfois étonnantes et surprenantes (ce qui me pousse à vous encourager à le vivre encadré de personnes qui ont l’habitude de cette pratique).

Par ailleurs, le doute me suit presque chaque fois jusqu’au bassin puis dans l’eau je me recentre sur le foyer qui me parait naître à l’intérieur de moi. Je doit régulièrement ramener mon corps à la détente car les crispations sont un automatisme .Une fois que ma chair et le froid se sont apprivoisés je commence à goûter au délice de cette pratique.

Le temps passe et chacune de mes approches du froid sont différentes peut être selon mon état d’esprit du moment, le lieu ou simplement le jour….

Finalement je découvre au fond de moi un foyer qui me semble être nourri de ma respiration; je prends conscience de l’importance de la maîtrise de mon corps et de la force de l’ascèse pour ma constitution physique et spirituelle.

Et la vie se dévoile à moi sous un nouveau visage; celui de la beauté de tout ce qui vit et de l’émerveillement. Une nouvelle lecture de la vie se présente à moi.

 

Le Toumo m’a permis de quitter certaines convictions et beaucoup de doute.

Pour me faire basculer dans l’amour et la confiance.

En somme; l’inconfort du froid m’a rapproché de l’Être dans sa plus grande simplicité.

Toutefois; dans une société où je n’ai jamais faim , jamais soif, jamais chaud , jamais froid. Sortir de ce confort est un choix qui m’a arraché de bien des convictions. Bercée par des phrases telles que : “Couvres-toi” “Tu vas attraper la mort”; “Couvres-toi pour aller dehors” ; “Attention tu vas attraper froid” …..  Du coup le simple fait d’être en maillot de bain dans la neige ou même se baigner dans une eau proche de 0°C me fait sortir de mes conditionnements et me met face à la fragilité de cet échafaudage de pensée que je me suis construite depuis mon enfance.

Après une pratique régulière de Toumo; on peut faire l’expérience de changement au niveau de la peau; la voix; le regard et un sentiment de purification profonde un état d’exaltation permanente s’offre à nous

Pour conclure; le maître enseignant cette discipline est un facteur TRES important dans la discipline car sans lui la valeur de ce TAPAS en est amoindrie.

 

 

http://www.mauricedaubard.com/etanglace.htm