Une destinée tracée…..

Une conférence

Un soir d’automne à la veille de mon anniversaire; une amie me propose de me conduire à une conférence donnée par un Yogi à 60 kms de chez moi qui à 85 ans est toujours professeur de yoga.

Nous voilà en route; pour moi le yoga est une pratique gymnique pour mémé ;).

Curieuse de savoir ce que ce vieil homme a à nous dire. Nous voici dans une salle des fêtes où Maurice Daubard, encadré d’une équipe de médecins et de scientifiques, ce met en état de corps mort.

On peut en effet voir a quel point il est dans un état de sommeil profond en peu de temps.

Puis le voilà revenu parmi nous, cette conférence est donnée pour deux petites filles handicapées moteur et physique. Du coup, une jolie prise de conscience sur ces êtres différents de nous .

Si le mental et le physique ne fonctionnent pas, on peut percevoir une forme de pensée tout de même.

Le rayonnement de leurs sourires, les regards profonds; on ne peut comprendre ce que vivent ces personnes. Dans une société où tout doit avoir une utilité ; et avant tous les humains. Comment considérer ces personnes qui ne peuvent qu’exister?

Cette prise de conscience me bouleverse d’autant que je suis à ce moment là ambulancière et en effet ces personnes qui aux yeux de notre société peuvent paraître être des fardeaux car elles sont inutiles. Elles ont le droit d’exister tout autant que ces hommes qui ce prétendent au-dessus de tous sous prétexte de l’argent, du pouvoir où je ne sais quoi d’autre.

Quelque chose en moi s’éveille à ce moment.

Ensuite Maurice prend sa harpe et nous emmène en voyage par l’harmonie des vibrations, des cordes et de ses doigts.

Depuis quelques années,  je pratique la méditation quotidiennement et la je sens que je vie autre chose.

A partir de ce jour, me voilà partie pour un enseignement de yoga de 2h30 chaque Lundi a 60 kms de chez moi.

Quand je commence a expliquer que je pratique cette discipline à une heure de Vichy,  les gens sont outrés . Mais en effet, je ne me suis même pas posée la question … C’était pour moi une évidence, c’est avec lui que je pratique 6o kms, ce n’est rien par rapport a la qualité de cet homme.

Les mois et les années passent, les cours se succèdent ;le yoga devient pour moi plus qu’une discipline du lundi, mais avant tous un état d’être permanent.

Finalement mes parents ne sont pas surpris par ce choix. Devenir professeure de Yoga; ma mère ayant pratiqué pour atteindre la relaxation; alors que j’étais petite (bon choix pour une mère de 3 enfants travaillant de nuit). Ayant compris que déjà petite j’étais dans cette démarche. Aller toujours à ce qui me parle au plus profond de moi….La discipline a souvent été un moteur dans ma vie: judokate, militaire , fille mère. Des choix loin d’être ce que des parents rêvent pour leur petite princesse .Ils ont bien remarqué que de toute façon la détermination qui m’anime était forte .

Ma vie professionnelle a tourné autour du service à l’autre maître d’hôtel: gouvernante, ambulancière. Des professions qui pour moi ont consisté avant tout à donner plus de goût à la vie de mes clients quels qu’ils soient .

Quand Maurice m’a proposé de me former en tant que professeure, c’était pour moi une évidence  » j’étais faite pour ça ». Permettre à des gens de ce réapproprier leur corps; leurs pensées, voire même les modeler à leurs envies.

Aujourd’hui j’enseigne depuis 2 ans et les retours des élèves sur les changements qu’ils voient dans leurs vies grâce à ces cours sont pour moi le plus beau des cadeaux.

Du coup, je crois que professeur de yoga n’est qu’une façon différente de nommer ce que j’ai toujours fait.

Je profite de ce petit texte pour gratifier solennellement MON PAPA et MA  MAMAN de m’avoir toujours encouragée et fait confiance dans mes choix.

Catégories : Yoga

2 commentaires

Mary Sophie · 3 juillet 2017 à 20 h 04 min

Merci pour ce partage, plein de sensibilité et de sincérité

    Céline V. · 20 juillet 2017 à 16 h 17 min

    Merci Mary Sophie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *